Téléphone: 450 655-5115

Accédez au babillard d'emploi

À propos du secteur

Au Québec, plus de 20 000 travailleurs vivent de cette industrie en forte croissance, et près de 450 entreprises y sont étroitement liées.  Parlons plasturgie!

C’est en 1870, à New York que les frères Hyatt, imprimeurs de leur état, inventent la toute première matière plastique, le celluloïd, issu de la cellulose. Au tournant du XXe siècle, un chimiste belge (Léo Bækeland), invente la bakélite, premier plastique thermodurcissable qui permettra au matériau de connaître ses premières applications industrielles.

Entre la Première et la Seconde Guerre mondiale, plusieurs sociétés allemandes mettent au point quelques grandes familles de plastiques :


Le polyester (1942), le silicone (1943), l’ABS (1946), le polystyrène expansé (1950), le polypropylène et le polycarbonate (1957) font ensuite leur apparition sur le marché.

L’industrie de la transformation des matières plastiques et des matériaux composites, telle que nous la connaissons aujourd’hui, voit le jour au tournant des années 50. Sous des formes, des dimensions et des coloris des plus variés, nous en apprécions encore chaque jour l’étonnant développement !

Plastiques, composites, thermoplastiques, thermodurcissables, les matières utilisées dans l’industrie sont nombreuses et très polyvalentes. Non seulement elles ont différents usages mais elles font appel à des procédés de transformation variés.

De l’ordinateur au téléphone en passant par les chaises de jardin et un grand nombre de pièces des avions les plus perfectionnés, les plastiques et les composites sont partout. De la conquête de l’espace à l’exploration des fonds marins, de la microchirurgie à la construction de bâtiments, les plastiques et les composites contribuent sans cesse à l’amélioration de notre qualité de vie.

Nul doute que de nouvelles techniques encore inconnues seront mises au point dans les décennies à venir, élargissant l’éventail des capacités de ces matériaux fascinants que sont les plastiques et les composites.

Depuis leur découverte au siècle dernier, les plastiques et les composites ne cessent de prendre de l’importance.  Ils entrent aujourd’hui dans la composition d’un nombre impressionnant d’objets de tous les jours.  Désormais, les enjeux qui attendent l’industrie sont d’un tout autre ordre.

Certes, la fabrication de produits en matière plastique est en hausse depuis plusieurs décennies, partout dans le monde. Les nouvelles applications et la substitution des matériaux traditionnels par la matière plastique alimentent cette croissance. Nous savons déjà que les nouveaux matériaux composites sont considérés très prometteurs et qu’ils constituent une niche intéressante. Les plastiques biodégradables sont également voués à un bel avenir compte tenu du souci environnemental croissant dans la population.

Mais au-delà de ce constat et des ouvertures s’offrant à l’industrie, cette dernière doit demeurer aux aguets afin de dépister d’autres avenues de développement possible. Ainsi, les entreprises du domaine du plastique et des composites doivent accentuer leurs efforts du côté de l’innovation et de la recherche et développement.


L’industrie québécoise en chiffres